Votre Fiat doit-elle aller au garage ?

Comparez gratuitement des propositions de devis pour l'entretien et la réparation de votre Fiat

4.4 (132)
  • Recevez des devis pour l'entretien et la réparation de votre Fiat
  • Comparez les prix parmi notre réseau de garages partenaires
  • Économisez jusqu'à 40%*
  • Gagnez du temps en prenant rendez-vous en ligne
Recevez des devis
Les raisons d'utiliser Autobutler lorsque votre Fiat doit se rendre au garage
  • Économisez jusqu’à 40%* sur l'entretien et la réparation de votre Fiat.
  • Nous vous aidons à choisir la meilleure offre pour vos entretiens et réparations.
  • Profitez de notre réseau de garages évalué par vos soins !
  • Gagnez du temps en prenant rendez-vous en ligne.
  • Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé tout au long de votre réparation.

Entretiens et réparations populaires

Actuellement à partir de 58 €*
4.4 (18)
Économisez en moyenne 35%*

À partir de seulement 58 €*. Bénéficiez d'un refroidissement optimal. Le circuit sera vérifié pour les fuites et votre gaz rechargé avec jusqu'à 200 g de gaz réfrigérant. Recevez des devis instantanés !

Économisez en moyenne 94 €*
4.5 (638)
Avec un tampon dans votre carnet d'entretien

Faites réviser votre voiture en passant par Autobutler et économisez en moyenne 94 €*. Révision constructeur préservant votre garantie.

Actuellement à partir de 70 €*
4.1 (40)
Économisez en moyenne 57%*

Gardez votre voiture en bonne santé en optant pour une révision intermédiaire. Actuellement à partir de seulement 70 €*.

Actuellement à partir de 68 €*
4.5 (77)
Économisez en moyenne 58%*

Comparez des devis instantanés et prenez RDV en ligne pour une vidange moteur. Actuellement à partir de seulement 68 €* !

Prix pour réparer ou réviser votre Fiat

Les prix moyens et les économies pour les marques de voitures présentées sont basés sur différents modèles et années. Vous devez donc créer une demande de devis et comparer les devis pour voir votre prix réel et les économies que vous pouvez réaliser.
Réparation Comparez et économisez* Économisez en moyenne*
Attelage 222 € 21%
Autres Réparations 61 € 37%
Boîte de vitesses 60 € 40%
Carrosserie 50 € 57%
Climatisation 47 € 41%
Courroie et chaîne de distribution 163 € 24%
Diagnostic / Recherche de pannes 52 € 47%
Direction 57 € 29%
Embrayage 327 € 31%
Freins 97 € 30%
Moteur 160 € 24%
Pneus et roues 299 € 33%
Pré-contrôle technique 113 € 68%
Révision 111 € 30%
Révision intermédiaire 116 € 58%
Vidange 101 € 49%
Vitres et pare-brise 196 € 38%
Échappement 59 € 22%

Entretiens et réparations pour votre Fiat

Trouvez des garages près de chez vous pour votre Fiat

Avis portant sur l'entretien et réparation pour Fiat

Les Ateliers du Grand Paris
il y a un an
bon acceuil
elisabeth
Fiat Panda (2007)
MAN AUTO 91830
plus d'un an
Accueil très sympathique travail très professionnel tarif très intéressant
Diogo
Fiat Fiorino (2010)
MAISONS AUTOS
plus d'un an
Bon service
Molteni
Fiat Sedici (2007)
Fiat

Création de Fiat

Fiat est fondée en 1899 par une trentaine d'actionnaires dans la ville de Turin. Le nom Fiat est un acronyme signifiant Fabbrica Italiana Automobili Torino.

Un constructeur automobile dès le début

La production de voitures commenca dès la création de l'entreprise. Le premier modèle fut la voiture Fiat 3½ HP, dont 24 seulement furent produits. Les successeurs de ce modèle furent la 6-8 HP l’année suivante, la 8 HP en 1901, ainsi que la 12 HP en 1903, qui fut produite sept fois plus et exportée vers l’Angleterre, les États-Unis et la France.

Croissance et course automobile

Avec la reprise des usines d’Ansaldi en 1905 et la production de la Brevetti-Fiat, le développement des modèles s'accéléra. Avec la Fiat Landaulet Brevetti, la production encore plus importante.

La course automobile était extrêmement populaire aux États-Unis à cette époque, amenant Fiat à participer au Grand Prix d’Amérique en 1911. Le modèle innovant S74 permis une victoire sans appel pour Fiat.

L’entreprise avait déjà été présente dans la compétition dès 1909, dès l’ouverture de son usine dans l’état de New York.

En 1912, la Fiat Zero fut produite en série. Les modèles qui lui succédèren, furent la Fiat S 57/14 et la Fiat 501, permettant au constructeur de gagner d'autres courses automobiles, tel que le Grand Prix de France.

En Europe, la Première Guerre Mondiale et l’ajustement de la production pour privilégier les camions militaires, les avions, les mitrailleuses, les ambulances et les moteurs à destination de sous-marins, participa à la croissance de Fiat, même si l’entreprise ne supprima pas les voitures urbaines de sa production.

Le plus grand succès en course automobile fut remporté avec la Fiat Mefistofele de 1908, dans laquelle Ernest Eldridge battit en 1924, avec ses 234,98 km/h, le record de vitesse.

La production de masse

Durant la guerre, la plus grande usine d’Europe fut construite à Lingotto et devint un symbole de Turin.

Suite aux incidents d’après-guerre et aux grèves, les machines restèrent immobilisées jusqu’en 1923. À ce moment là, de nouveaux modèles furent produits (501, 505, 510, 519), ainsi que la quatre place 509 en 1925.

La transition vers la production de masse devait inclure des améliorations du niveau de vie ; Fiat souhaitait mettre en place des dispositifs sociaux et de santé au bénéfice de ses employés.

L’explosion de la production atteint son pic en 1932 : plus de 20 000 voitures fabriquées et plus de 6 500, exportées.

Développement du commerce extérieur

Après le déclin de la production de voitures de tourisme lors de la guerre, les ateliers furent reconstruits et leurs activités recommencèrent en 1945.

Le retour de la croissance fut enregistré en 1948 avec par exemple la Fiat 144, voiture design à la pointe de la mécanique. De plus en plus de modèles furent développés, faisant de Fiat une marque compétitive à l’international. D eplus, l’entreprise fit son entrée sur le marché des accords de licence, ses modèles furent fabriqués par Simca en France, par NSU-Fiat en Allemagne et en Pologne, et depuis les années 50 par l’espagnol Seat.

La Fiat 124, voiture de l’année 1967, fut par exemple adaptée pour les marchés et les marques respectifs des différents pays : à la fin des années 60 par Tohas en Turquie, par Lada en Union Soviétique, et par Seat en Espagne.

Grand groupe automobile européen

En terme de gamme de produits et de présence sur le marché, Fiat était le plus grand groupe automobile européen dans les années 1970.

D’autres reprises ultérieures s’inscrirent dans cette démarche d’expansion : Fiat acquit notamment Alfa Romeo en 1986. Il y eu des collaborations avec Peugeot dans la fin des années 70, par rapport au développement conjoint de certains modèles.

A l'issure d'un projet commun (plateforme « Tipo 4), les modèles de voitures Saab 9000, Lancia Thema, Fiat Croma et Ferrari 308 Quattro partagèrent le même châssis,é échangeant ainsi des processus de technologie et de desig.

Affirmation sur un marché difficile

Fiat semblait être sur la route du succès, mais la compétition croissante sur les différents marchés nationaux fut un défi considérable. C’est la raison pour laquelle le groupe initia une modernisation de ses produits. Celle-ci déboucha sur des modèles à succès comme la Panda, la Tipo, et la Uno dans les années 80.

Fiat fut également en 1987 le premier constructeur automobile à introduire l'injection directe sur les moteurs diesel.

Jusqu’à aujourd’hui, Fiat s’impose comme leader en terme de diversité, de la 500 à la Panda, en passant par la Pinto et la Tipo. Elle développe également des SUV (Minivan 500X, 500L et le Van Freemont). La Spider 124 fut introduite dans une nouvelle version depuis 2016, l’aspect sportif de cette voiture représentant son principal argument de vente, bien que ce modèle soit en réalité basé sur la Mazda MX5.

Trouvez des garages à proximité