Afin de vous fournir la meilleure expérience possible, nous sauvegardons les informations relatives à votre visite sur www.autobutler.fr. En savoir plus

Faut-il amener votre Jaguar au garage ?

Recevez 3 devis pour la réparation de votre Jaguar

  • Faites des économies sur vos réparations
  • Simple et rapide
  • Recevez vos 3 devis sous 24 heures
  • 400 000 automobilistes nous ont déjà fait confiance

Garantie du meilleur prix autobutler.fr

Recevez 3 devis maintenant
Garantie 2 ans Autobutler
Bénéficiez de 2 ans de garantie
2 ans de garantie sur toutes vos réparations automobiles
Garantie du meilleur prix
Garantie du meilleur prix Autobutler
Nous ajustons notre prix si vous trouvez moins cher ailleurs !

Avec autobutler.fr, vous êtes entre de bonnes mains

1

Recevez 3 Devis

Dites-nous le type de révision ou de réparation dont votre voiture a besoin.
2

Prenez rendez-vous

Comparez et choisissez un devis en fonction du prix, de la distance et des avis clients.
3

Rendez-vous au garage

Et faites réparer votre voiture sans mauvaises surprises !

Création de la marque Jaguar

Le constructeur automobile Jaguar fut fondé dans la ville anglaise Blackpool en 1922.

Le fondateur William Lyons, agé d'une vingtaine d'années, créa l'entreprise sous le nom de Swallow Sidecar Company.

William Lyons pensa à mettre en place un toit rétractable, afin de pouvoir recouvrir les voitures décapotables. En 1927, le constructeur automobile Herbert Austin propose la première Austin Seven Swallow, équipée d’un toit décapotable fabriqué par Swallow Sidecar Company.

Ce modèle fut un succès, ainsi en 1929 au London Motor Show, Herbert Austin présenta trois nouveaux modèles.

William Lyons ne voulait cependant pas se contenter de fabriquer des toits convertibles pour d’autres constructeurs automobiles. Il voulait construire ses propres voitures, et décida de conclure un accord avec Standard Motor Company afin de fabriquer une automobile au design Swallow, équipée d’un moteur Standard intégré.

L'apparition de la marque Jaguar

Les débuts

En 1935, le nom de Jaguar fut affiché publiquement. William Lyons fabriquait désormais lui-même des voitures et lança un nouveau modèle, la SS Jaguar. Ce modèle offrait un moteur plus puissant que les modèles précédents, ainsi qu’un design plus sobre mais élégant et sophistiqué.

Cette voiture fut présentée à la presse à Londres quelques jours avant le grand London Motor Show, impressionant les journalistes présents.

Le moteur Jaguar XK

Avant la Seconde Guerre Mondiale, William Lyons avait déjà souhaité fabriquer l’une des plus belles voitures de luxe au monde. Le modèle devait à la fois être équipé d’un moteur puissant et d’un intérieur confortable.

Mais l’après-guerre fut en Angleterre une période difficile pour les constructeurs automobiles nationaux. Le pays connut une pénurie d’acier ainsi que de devises étrangères.

En 1945, la société décida d'abandonner la désignation SS dans le nom de sa marque et se nomma plus simplement Jaguar.

En 1948, Jaguar lança son premier modèle d’après-guerre, la Jaguar Mark V. Le développement du moteur XK était très avancée.

La nouvelle Jaguar XK120 accapara l’attention. Le nom faisait allusion à la vitesse maximale de l'époque, qui fit de ce modèle la voiture produite en série la plus rapide au monde. Jaguar réalisa un test de conduite à Jabbeke en Belgique : la voiture atteint une vitesse de plus de 200 km/h.

Cela permit aux ventes de décoller de manière impressionnate.

Le modèle XK fit ses débuts au Grand Prix automobile de Grande-Bretagnee en 1949, où trois véhicules de l’usine furent prêtés aux coureurs Peter Walker, Leslie Johnson et le Prince Bira. Malheureusement, Bira creva en cours de route, mais les deux autres coureurs Jaguar terminèrent sur les deux plus hautes marches du podium.

William Lyons eut ainsi la certitude que Jaguar devait développer un modèle exclusivement destiné au sport automobile. Le spécialiste de l’aérodynamique Malcom Sayer, qui avait un passé dans l’industrie aérienne, optimisa son design, et le modèle fut appelé XK120C (ou Type-C).

Victoire aux 24 Heures du Mans

3 Jaguar de type C participèrent à la course en 195, et se fut un grand succès. Les pilotes Peter Walker et Peter Whitehead termièrent 1ers toute catégorie confonfue.

En 1953, Jaguar se présenta au départ avec une XK120, équipée d’un tout nouveau système de freinage à disque, uniquement utilisé jusqu’alors sur les avions. Ce nouveau système de freinage fit la différence, permettant aux pilotes Jaguar d'attendre plus longtemps avant le freinage. même à une vitesse de 240 km/h. Jaguar finit vainqueur et décrocha à la fois la 1ère, 2ème et 3ème place.

Plus de 400 000 automobilistes

ont déjà reçu 3 devis gratuits pour leur réparation automobile.

Recevez 3 devis

Visite royale à l’usine Jaguar

1956 fut une année particulière pour Jaguar. Du fait de la renommée de l’entreprise, que la reine Elizabeth II de Grande-Bretagne et le Prince Philip visitèrent l’usine Jaguar.

En 1955, Jaguar avait investi un million de livres sterling dans le développement d’un modèle Jaguar plus petit et compact. Ainsi fut développée la Jaguar 2.4, qui s’avéra un modèle important pour l’entreprise : les 10 années suivantes, il fut produit sous différentes versions.

Le développement de disques de frein spéciaux conduit alors à l’introduction de ces freins sur la majorité des voitures.

Le premier modèle équipé de disques de frein fut la nouvelle XK150 en 1957.

La plus belle voiture du monde

En 1961, le modèle XK150 n’était plus une référence sur le marché. Au préalable, le spécialiste de l’aérodynamique Malcom Sayer avait travaillé sur un modèle susceptible de devenir à la fois une voiture de tourisme et capable de remporter la course du Mans. On le baptisa Type E. Les deux versions du modèle firent sensation lorsqu’on les présenta au Geneva Motor Show en 1961. Ils offraient un beau design extérieur et leur moteur de 3,8 litres permettait des accélérations de 0 à 100 km/h en 6,9 secondes.

À nouveau, le prix suscita un grand enthousiasme, aussi bien auprès des journalistes que des consommateurs. Les deux modèles coûtaient en effet moins de 2000 livres sterling, ce qui était significativement moins que les modèles équivalents d’Aston Martin et de Ferrari, lesquels valaient respectivement le double et trois fois plus.

L'héritage du fondateur de Jaguar

En 1972, à l’âge de 71 ans, William Lyons prit sa retraite. Jaguar existait depuis 50 ans, et sa notoriété n'était plus à faire grâce à des voitures historiques : la Jaguar XK120 (1948–54), la Jaguar XK140 (1954–57), la Jaguar XK150 (1957–61) et la Jaguar E-Type (1961-75). Au moment de sa prise de retraite, les chiffres de ventes avaient atteint les 200 millions de livres rien que sur le marché américain.

Au cours du XXème siècle, William Lyons contribua au développement de l’industrie automobile. Il avait démontré qu’il était un excellent homme d’affaires, et également l’un des meilleurs designers de cette industrie.

En 1968, la gamme de modèles Jaguar était devenue large pour un marché relativement limité. La stratégie fut de se concentrer sur une nombre plus réduit de modèles, dont la Jaguar XJ6. Avec ce modèle, Jaguar réussit à préserver son identité, quand d'autres marques automobiles perdaient petit à petit leur caractère distinctif.

Des modèlesplus économiques en carburant

Suite à des pertes de parts de marché dans les années 70 et à la crise pétrolière, Jaguar décide en 1981 de lancer une nouvelle version du moteur à cylindre V12 qui searait plus économique en consommation de carburant.

En parallèle, on travailla aussi au développement d’un nouveau moteur plus avancé à 6 cylindres, le AJ6. Ce moteur moderne en aluminium fut présenté en 1983 sur le modèle coupé XJ-S, ainsi que sur la nouvelle Jaguar XJ-S Cabriolet, premier modèle Jaguar décapotable depuis le Type E.

Nouveaux propriétaires de la société

Dans le cadre de la politique de privatisation du gouvernement Thatcher, Jaguar rentra en bourse à Londres en 1984. En peu de temps, des repreneurs de la société de manifestèrent.

En 1990, Ford Motor Company annonça la rachat de Jaguar. Les nouveaux propriétaires initièrent un grand programme d’investissements, accordant 8,5 millions de livres au remplacement des équipements de production vieux de 30 ans à l’usine de Brown Lane. Ces nouvelles conditions de production permirent d'augmenter le contrôle qualitatif tout en rationalisant le processus de production.

Quelques années plut tôt, on avait mis fin à la production de deux des modèles les plus classiques de Jaguar, la Série III et la Daimler Limousine.

À l’occasion du Paris Motor Show de 1994, Jaguar lança son premier nouveau modèle depuis la reprise de Ford. Plus de 200 millions de livres avaient été inverstis On avait investi plus de 200 millions de livres dans la nouvelle série XJ, qui exprimait une élégance jamais vue encore, et qui avait été conçue pour attirer un nouveau et plus large public.

Jaguar célèbre son 75ème anniversaire

En 1996, la marque Daimleur fête son centenaire. A cette occasion, Jagua lança un modèle spécial, ”Daimler Century”, en hommage au constructeur haut de gamme anglais.

L’année suivante, Jaguar fêta ses 75 ans. C'est à ce moment que l'entreprise introduit sa technologie de suspension active gérée par ordinateur ou Computer Active Technology Suspension (CATS).

1998 marqua les 50 ans du lancement du moteur XK et de la version sportive de la XK120, célébrés lors du Paris Motor Show. L’entreprise y présenta sa toute nouvelle Jaguar XK180. Ce modèle, équipé d’un grand moteur à 450 chevaux n'était pas destiné à entrer être produits en série, mais simplement à montrer au public ce que les concepteurs et les ingénieurs de l’équipe Jaguar étaient capables de délivrer.

Jaguar racheté par Tata

En 1999, Jaguar devint une part du groupe Ford Premier Automotive Group, comme Aston Martin, Volvo et l'année suivante Land Rover. Jaguar et Land Rover furent commercialisées ensemble dans de nombreux pays, utilisant les mêmes canaux de vente et de distribution.

Jaguar débuta le nouveau millénaire avec des chiffres de ventes records et avec le plus large portefeuille de modèles jamais vu. Mais en 2004, la société fut touchée par le début de la crise. Jaguar avait à ce moment-là trois usines, et après presque 55 ans de production, l’usine de Brown Lane ferma. Des modèles célèbres, comme la XK120, les Types C et D, la Mark II, la Type E et la XJ, ainsi que la XJS, avaient tous été construits dans cette usine historique.

En 2008, Jaguar et Land Rover furent vendues à la société indienne Tata Motors.

Un succès mitigé dans le sport automobile

Au cours des années, Jaguar a obtenu de nombreux excellents résultats dans le sport automobile, notamment aux États-Unis, où au début des années 70, elle réussit à mettre fin à la dominance de la Corvette.

En 1999, Jaguar annonça qu’elle allait participer en tant que constructeur automobile au sport de Formule 1, et en janvier 2000, elle présenta la nouvelle Jaguar de course R1-racer lors d’un grand évènement à Londres. Après un début difficile, Jaguar décrocha une première place au Grand Prix de Monaco en 2001, lorsque Eddie Irvine conduit sa Jaguar R2 à une troisième place pour l’ensemble de la course.

La voiture de course R2 ne s’avéra pas assez rapide, et une nouvelle R3 fut mise au point pour la saison suivante. Mais les frustrations persistèrent, et l’équipe ainsi que les pilotes furent remplacés, tandis que Jaguar mettait en route une nouvelle R4. En 2004, l’aventure s’acheva, sans que Jaguar n’ait véritablement connu de succès en Formule 1.

Pourquoi nous faire confiance ?

Bénéficiez de 2 ans Autobutler

Autobutler vous offre 2 ans de garantie sur vos réparations automobiles (pièces et main d'oeuvre)

En savoir plus

Bénéficiez de notre garantie du meilleur prix

Nous ajustons notre prix si vous trouvez moins cher ailleurs !

En savoir plus

Accompagnement sur mesure

Chaque réparation est singulière, c’est pourquoi notre équipe support traite vos demandes au cas par cas.

Contact humain

Notre équipe est là pour vous au 01 81 80 80 80 du 9h à 17h30 pour vous guider et apporter de la sérénité à vos réparations auto.

Trouvez des garages à proximité

Nous vous aidons pour tout type de réparation !

3 devis personnalisés et un suivi client privilégié

Autobutler vous accompagne de la prise de rendez-vous à la récupération de votre véhicule. Restez serein pour votre prochaine visite au garage !

Demandez vos 3 devis